Soigner son tatouage naturellement

Ça y es : tu as enfin pu éprouver le plaisir (ou non) de l’aiguille rentrant dans ta peau, et tu es désormais l’heureux propriétaire d’un sublime (ou non) tatouage : Désormais, il faudra en prendre soin. Etre encré, c’est bien, mais les choses sérieuses commencent maintenant, à savoir : l’étape de la cicatrisation.

Néanmoins, est-il possible de prendre soin de cette oeuvre de manière saine et naturelle ? (je fais un effet de suspense mais tu auras compris que OUI, c’est possible !)

Fabriquer un baume cicatrisant

bannièretatoo.jpg

Ta peau vient de subir une réelle agression, et ainsi, il faudra la réparer au maximum en l‘hydratant et en la nourrissant : jamais ton tatouage ne devra être sec durant les premières semaines de cicatrisation. Et pour cela, une recette simple de baume peut-être réalisée :

Les ingrédients (pour 100g de crème)

Cire d’abeille (40g) : Elle permet d’apporter plus de texture au baume, de nourrir la peau et de laisser un film gras qui restera en surface une fois le baume appliqué. Elle est également apaisante, cicatrisante et hydratante. (Alternative végane : troquer la cire d’abeille contre de la cire de soja)

Beurre de karité (10g) : Il facilite la cicatrisation et constitue un régénérant cutané. Il possède également un action anti-inflammatoire qui calme les irritations et donc, les démangeaisons.

Beurre de cacao (10g) : Il constitue un beurre antioxydant, protecteur et apaisant (avec une odeur super agréable, accessoirement). Il permet également de faire en sorte que le baume soit un peu plus solide.

Huile de coco (40g) : Comme je te l’ai déjà expliqué ici, l’huile de coco est nourrissante, apaisante et permet d’ajouter de l’onctuosité au baume.

Pour effectuer cette recette, il suffit de mélanger tous les ingrédients et de les faire fondre au bain-marie. N’ayant pas ajouté de conservateurs, le baume sera à utiliser en environ 3mois (ce qui sera largement réalisable dans la mesure où il s’utilise quotidiennement).

Il peut ainsi s’utiliser dès que nécessaire, de façon à ce que la peau reste toujours parfaitement hydratée. Si le baume vient à trop de solidifier en raison du froid et pour faciliter son utilisation, il suffit de réchauffer préalablement une petite dose dans la paume de la main.

La recette peut ainsi varier, et selon que l’on ajoute plus ou moins d’huile de coco, le baume sera plus ou moins liquide.

avantapres.jpg
Avant – après. Tatouage sec et craquelé VS tatouage bien nourri

Les cataplasmes de miel

J’ignore si lors d’un tatouage, la pire chose est la douleur ou le fait de ne pas pouvoir se gratter une fois que la cicatrisation commence. (car oui, ton tatouage va te gratter affreusement. Au point que tu en rêveras la nuit, ouioui).

Afin de calmer ces démangeaisons, le miel reste un ingrédient incontournable : Grâce à ses vertus cicatrisantes, apaisantes et antiseptiques, il calmera rapidement toute sensation de tiraillement.

Il suffit alors d’en appliquer une dose sur la peau et de le laisser reposer une dizaine de minutes. Si jamais le miel vient à couler, il suffit d’entourer le bras de cellophane pendant la pose du cataplasme. (Néanmoins, attention à ne pas en abuser, la peau devant impérativement respirer et éviter tout frottement au maximum.)

Suite à cela, il suffit alors de rincer le tout et d’appliquer de nouveau le baume sur le tatouage.

P1000389.JPG
Et comme d’habitude, on privilégie du miel bio et de bonne qualité!

Tout ces petites choses permettent ainsi de faciliter la cicatrisation du tatouage, toujours en privilégiant des produits simples, sains et naturels. (Et au cas où tu te poserais la question, ce mode de cicatrisation à été validé par mon tatoueur ;))


As-tu déjà testé la cicatrisation de tes tatouages avec des produits naturels ? Quels sont ceux que tu préfères ?

8 thoughts on “Soigner son tatouage naturellement

    1. La cire d’abeille peut-être remplacée par de la cire de soja, ou tu peux tout simplement essayé de pas en mettre. Néanmoins pense à mettre + de « beurre » afin que la crème ne soit pas trop liquide :)

      J'aime

  1. Bonjour bonjour :)

    Merci pour cette recette « baume maison pour cicatrisation du tatouage », ça va très très trèèèès certainement me servir pour les futurs, voir même pour les actuels, pour les nourrir/soigner/hydrater :D
    Et puis bon, si jamais j’ai un petit creux, je saurais où piocher :p (en fait non, le karité c’est pas bon!)

    A tantôt o/

    J'aime

  2. Tu gères ! Je me suis fais faire un tatouage minuscule il y a quelques jours et hormis le beurre de karité et le gel d’aloe vera je ne savais pas quoi mettre comme soin. Je ferais ta recette de baume cicatrisant dans quelques mois pour le prochain (gros) tatouage. Tu penses que je peux remplacer la cire d’abeille par une cire végétale sans que ça ne change trop la texture du baume ? Des bisous :)

    J'aime

    1. Fais attention car le gel d’aloe vera a tendance à « faire tirailler la peau », et au début d’un nouveau tatoo je ne pense pas que cela soit une bonne chose!
      Sinon, pas de soucis pour remplacer la cire d’abeille! Le secret du baume réside avant tout dans les corps gras :)

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s