Pourquoi arrêter les cosmétiques habituels ?

Comme beaucoup de filles, j’ai toujours été fana des soins en tous genre. J’achetais des produits qui me promettaient de rendre ma peau plus belle, d’enlever mes boutons, de rendre mes cheveux plus brillants, plus longs, toussa toussa. Dans le fond, j’ai toujours su que les soins qui se disaient « expert-soin-intense-reconstructeur-réparateur-du-cheveux-blablabla » n’étaient pas vraiment sincères. Je savais très bien que tout ça, c’était commercial. Mais pourtant, j’en achetais. Dans l’espoir de pouvoir tomber sur un produit qui marche.

Je collectionnais les shampoings L’Oréal (et pas ceux à 3€, hein, ceux achetés à 20€ chez le coiffeur) qui m’assuraient d’apporter un soin formidable à mes cheveux. Et avec le temps, de coloration en décoloration en coloration, de shampoing en masque, une triste vérité s’imposait à moi : mes cheveux étaient moches, sans volume, fourchus, secs, et ma peau grasse et boutonneuse. Je devais me laver les cheveux tous les jours pour qu’ils daignent être présentables, et je devais me cacher derrière du fond de teint + une poudre hyper couvrante à 40000€.

Formidable.

En parallèle, je continuais à faire des recherches sur le net pour trouver des « soins naturels », ou des « astuces de grands-mère », le matin je me lavais donc les tifs avec mon shampoings bien chimique, et le soir, je me faisais un bain d’huile 100% naturel. Le paradoxe.

Et puis un jour, fatiguée de voir que l’état de ma peau et celui de mes cheveux ne s’arrangeaient pas, j’ai décidé de me remettre en cause et de m’informer :

Qu’y a t-il dans les shampoings conventionnels ?

  • Des silicones : Utilisés dans la majorité des cosmétiques/crèmes/shampoings, les silicones ont pour but de laisser un film sur la peau et les cheveux afin de corriger leurs aspects. Ils ne sont pas directement nocifs, mais ces matières ont un impact écologique très néfaste. De plus, ils agissent comme un cache misère : sur le coup, les cheveux paraissent plus beaux, mais au long terme ils les alourdissent et finissent par les rendre plus ternes et à les faire re-graisser plus vite.


  • Des parabens :  Utilisés comme conservateurs dans beaucoup de produits conventionnels, ils peuvent être irritants, allergènes, perturber le système endocrinien et surtout, ils sont métabolisés par le corps et restent au sein de l’organisme. En plus de cela, ils augmentent le risque de cancer et accélèrent le vieillissement cutané.

  • L’Ammonium Lauryl Suflate et le Sodium Laureth Sulfate (ALS, SLS) : Utilisés comme tensioactifs (en gros, c’est ce qui permet de solubiliser deux phases non miscibles), ils permettent entre autres de faire mousser un produit. Ils sont décapants, détergents, favorisent l’apparition de comédons et abîment la peau et les cheveux. En parallèle, ils sont nocifs pour l’environnement d’autant plus que le SLS constitue un dérivé de l’huile de palme (dont la production est le principal responsable de la déforestation)

  • Des PEGs (PolyEthylene Glycol et tous ses dérivés) : Utilisés en tant qu’humectant, ils sont fabriqués à partir d’un gaz très réactif, extrêmement toxique et cancérigène : l’oxyde d’éthylène. Ils sont irritants, et leur utilisation accroît l’absorption par la peau des autres ingrédients présents dans les cosmétiques. Une fois encore, ils ne sont pas biodégradables.

Vous pourrez également trouver des parfums irritants, du pétrole, des substances cancérigènes, et plein d’autres allergènes. Bon appétit!


En plus d’avoir des ingrédients nocifs pour moi et pour l’environnement, la plupart des marques connues se foutent clairement de nous. Dans leur volonté de vendre toujours plus, elles n’hésitent pas à vanter leurs produits dans des pub complètement fake, avec des arguments faux voir mensongers et un marketing bien manipulateur.

BREF. Le conventionnel, pour moi, c’était fini. Je suis alors passée aux soins naturels/bio, que ce soit pour ma peau ou mes cheveux.

Et vous savez quoi ? Ça marche.


Toi non plus tu n’aimes pas les publicités ? Pourquoi es-tu passé aux produits bio/naturels ?

3 thoughts on “Pourquoi arrêter les cosmétiques habituels ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s